L’aquarium idéal du Guppy !

Guppy est sans doute l’un des poissons les plus populaire en aquariophilie depuis plusieurs dizaines d’années. Que vous soyez débutants ou confirmés en aquariophilie, vous retrouverez toutes les informations nécessaires pour adopter des guppys dans les meilleures conditions possibles !

I. Description du Guppy

Introduction à l’espèce (Poecilia Reticulata)

Le Guppy de son nom scientifique Poecilia Reticulata, est une espèce de la famille des poeciliidae. Il est à la base originaire des rivières d’Amérique du Sud et des Caraïbes et a été découvert en 1859. On le retrouve aujourd’hui dans beaucoup de pays à travers le monde, y compris en Afrique et en Asie. Depuis de nombreuses années, le guppy est l’un des poissons les plus populaire en aquariophilie.

En aquariophilie, le guppy est très répandu pour sa beauté et sa facilité. C’est un poisson de petite taille mesurant environ 3/4cm pour les mâles et jusqu’à 5cm pour les femelles. Les femelles sont généralement plus grande que les mâles et moins colorées. Dans le commerce, on retrouve une multitude de guppys possédant des couleurs très variées et des voiles de formes différentes. Doté en plus d’un comportement assez vif, le guppy est l’un des poissons préférés des débutants en aquariophilie. Il occupe la partie haute de l’aquarium et la pleine eau principalement.

Par ailleurs, le guppy est un poisson très apprécié des plus jeunes pour sa facilité à se reproduire. Le guppy est un poisson ovovivipare, c’est-à-dire que l’incubation des oeufs se fait directement dans le ventre de la femelle. La femelle donnera alors directement naissance à des jeunes alevins guppy ayant déjà atteint le stade de la nage libre et pouvant se nourrir seuls. Le mâle cherchant de manière quasi constante à féconder les femelles, il est nécessaire de maintenir le guppy en harem, avec 1 mâle pour environ 3 femelles. Ce maintien évitera d’épuiser les femelles.

Si les couleurs et voiles de ce poisson sont si développées, c’est grâce à un travail de sélection en élevage sur de nombreuses années. Les spécimens sauvages sont bien moins colorés que ceux du commerce et sont à présent difficiles à trouver. Malheureusement, l’élevage de masse du guppy et le travail de sélection a rendu cette espèce plus fragile qu’auparavant.
Enfin, la popularité des guppys n’est pas nouvelle, de nombreux clubs et concours dans le monde sont dédiés à ce poisson et existent depuis de très nombreuses années !

Des produits utiles pour les Guppys

 

Bon à savoir :

Grâce à leur capacité d’adaptation et leur reproduction facile et rapide, de nombreux guppy ont été implantés en Afrique et en Asie afin de lutter contre la malaria, aussi appelée paludisme. Les guppy mangent les œufs et larves de moustiques dans les rivières et permettent ainsi de réguler le nombre de moustiques et donc de réduire les risques de transmissions de maladie aux populations locales.

 

Les différentes formes du Guppy !

Les guppys mâles présentent une grande multitude de couleurs, motifs et de forme de voiles. Généralement, on définit visuellement un guppy à travers trois critères :

  • La couleur de fond, c’est-à-dire la couleur que le guppy a lorsqu’il est jeune, avant que le motif n’apparaisse. Il existe de nombreuses couleurs de fond notamment le gris, le gold ou encore le blond.
  • La couleur de surface, qui correspond aux motifs et aux couleurs vives apparaissant sur le corps du poisson. On peut citer par exemple le snakeskin, le tuxedo ou encore le moscou.
  • La forme de ses nageoires, principalement la nageoire caudale, qui peut être ronde, double épée ou lyre par exemple.

Découvrez ici quelques magnifiques guppys très différents :

 

Les Guppy femelles

Guppy Femelle © tartaruga33

Jusqu’à présent, nous vous avons principalement parlé du guppy mâle, mais n’oublions pas les femelles ! Certes moins populaires, les femelles sont pourtant très importantes pour la vie du groupe.
La femelle guppy à le corps plus gris et plus rond que le mâle. Généralement on peut voir sur le bas du ventre une tâche noire, signe que la femelle est gravide. Le voile des femelles est généralement assez standard et c’est sur cette nageoire que les couleurs apparaissent principalement. Par ailleurs, les femelles sont nettement plus grande que les mâles, notamment lorsqu’elles sont plus âgées.

Enfin une particularité des Guppys femelles concerne la reproduction. Une femelle peut conserver le sperme d’un mâle et avoir jusqu’à 3 ou 4 portées après une fécondation seulement ! Cette particularité permet de continuer à donner naissance à de jeunes alevins Guppys pendant plusieurs mois même si le mâle a été retiré de l’aquarium.

Dimorphisme sexuel

La différence entre Guppy mâles et femelles est très simple et se repère en un clin d’œil grâce à quelques repères anatomiques.

Tout d’abord, le premier critère sur des Guppys adultes concerne la coloration. Les mâles ont généralement tout le corps coloré tandis que les femelles sont beaucoup plus grises. Les éléments de coloration ou de motif des femelles se situent principalement sur les nageoires et moins sur le corps.

Le second critère concerne la taille du poisson adulte. Les femelles sont nettement plus grandes que les mâles, mais elles sont aussi plus rondes. Le mâle quant à lui est bien plus filiforme. Les femelles Guppys assez âgées peuvent avoir une taille et une longueur assez impressionnantes parfois !

Enfin le troisième critère est une vraie différence anatomique, cependant moins visible que les deux précédentes. En effet mâles et femelles ont chacun une particularité qui concerne les organes reproducteurs.
Le mâle dispose au niveau de son ventre d’un gonopode. C’est une transformation de la nageoire anale permettant de féconder les femelles. Ce gonopode est replié le long du ventre du Guppy mâle et se dresse afin de féconder les femelles. Les femelles quant à elles dispose souvent d’une tâche noire à l’arrière du ventre lorsqu’elles sont gravides… soit extrêmement souvent en présence d’un mâle !

Le prix d’un guppy

Les prix peuvent varier en fonction de la provenance ou de la souche de guppy choisis. Cependant, les prix généralement pratiqués oscillent entre 1€ et 5€ en moyenne dans le commerce aquariophile. C’est un prix qui peut bien sûr augmenter si on fait appel à des éleveurs. Des spécimens de concours peuvent dépasser très largement cette gamme de prix.

 



II. L’aquarium du Guppy

Vous en savez à présent plus sur le guppy en général, mais quelles sont les conditions idéales pour les maintenir en aquarium ?  C’est un poisson facile et populaire, il n’empêche que certains prérequis sont nécessaires à une bonne maintenance !

A. Le Matériel

Voici nos conseils en matière de matériel afin d’adopter des guppys dans de bonnes conditions.

L’aquarium

aquarium eheim combinaison vivaline led 126 chêne gris
L’aquarium Eheim Vivaline 126L est idéal pour adopter des guppys.

Le guppy est un poisson grégaire et on ne devra pas introduire moins de 4 poissons dans l’aquarium, idéalement 1 mâle pour 3 femelles. De plus c’est un poisson vif, assez pollueur et qui se reproduit très rapidement, il faut donc lui prévoir de l’espace ! Nous conseillons d’avoir un volume d’environ 75 litres minimum pour pouvoir les accueillir correctement.
L’aquarium devra être de préférence rectangulaire afin d’offrir un maximum d’espace de nage, en effet le guppy nage principalement en surface et en pleine eau. Ils n’exploitent ainsi pas le fond de l’aquarium, il n’est donc pas nécessaire de disposer d’une trop grande hauteur.

En dépassant les 100 litres, on pourra aisément installer un groupe d’une dizaine de poissons qui se reproduiront rapidement. Un espace assez grand limitera les problèmes de surpopulation assez fréquents avec le guppy en raison de sa reproduction rapide.

Le choix du filtre

Les Guppys ont beau être des poissons de petite taille, ils n’en sont pas moins de gros pollueurs en aquarium ! La filtration est donc un élément à ne surtout pas négliger avec le Guppy. De manière générale, on préconisera un volume de filtration assez grand et un débit supérieur à 3 fois le volume de l’aquarium. Nous préconisons tout particulièrement deux types de filtre :

Eheim PickUp 200 filtre interne pour aquarium jusqu'à 200 litres
Le filtre Eheim PickUp 200 conviendra à de nombreux aquariums

Un filtre interne
Une filtration externe

Ces 2 types de filtre ont l’avantage de proposer généralement un bon débit d’eau. Pour un budget assez serré, un filtre interne d’une puissance environ 4 fois supérieure au volume de l’aquarium devrait être suffisant. Pour plus d’efficacité et de confort, le choix d’une filtration externe est idéal. Les filtres externes offrent généralement des débits puissants et un volume de filtration nettement supérieur aux filtres internes, c’est la solution la plus efficace. Par ailleurs, les filtres externes sont quasiment indispensables pour les aquariums de grand volume.

Le Guppy est un poisson pollueur et qui se reproduit extrêmement vite. Les problèmes de surpopulation sont assez fréquent, on évitera donc de faire un aquarium en Low-Tech (sans filtre) avec cette espèce de poisson.

La qualité de l’eau et la température nécessaire aux Guppys

Le Guppy est un poisson qui s’adapte facilement à la plupart des eaux. C’est pourquoi il a été implanté aussi facilement dans les différents lacs et rivières du monde. Le niveau d’acidité de l’eau lui est relativement indifférent, il s’adaptera très bien à une eau au pH compris entre 6,5 et 7,5. Généralement, les aquariums ont de base un pH compris entre ces deux valeurs, cela ne posera donc pas de problème dans la plupart des cas.
Concernant la dureté, le Guppy se montre également tolérant. Un gH compris entre 3 et 20 lui suffira. Comme pour tous poissons, il est nécessaire de maintenir un niveau de nitrate relativement bas et de proscrire totalement la présence de nitrite.

chauffage eheim thermocontrol 100w pour aquarium
Le chauffage Eheim Thermocontrol 100w est idéal pour un aquarium de 100 litres

Pour la température, le Guppy est une fois de plus peu exigeant. Une température comprise entre 20 et 25°C lui conviendra parfaitement, même s’il supporte des températures pouvant monter jusqu’à 28°C.

 

Un impératif qu’il ne faudra évidemment pas oublier concerne le cycle de l’azote. Il faut absolument passer par cette étape avant d’intégrer votre poisson. Une fois l’aquarium en eau, aucun poisson ne devra être ajouté avant un délai d’environ 4 semaines afin de stabiliser l’équilibre biologique de l’aquarium.

 

La décoration et les plantes

Concernant la décoration et les plantes, on évitera les décors coupants ou non naturels. On essaiera par ailleurs de mettre un maximum de plantes et de cachettes si l’on souhaite améliorer le taux de survie des jeunes alevins guppys. Les plantes aideront également à filtrer naturellement l’aquarium et à garder un équilibre biologique. Bien que le Guppy ne soit pas un poisson timide, des plantes et quelques cachettes pourront aider à son bien-être dans l’aquarium.

Sélection de décorations pour Guppys

 

B. L’alimentation du Guppy

JBL novobel nourriture complète pour les poissons d'aquarium
La nourriture JBL Novobel convient parfaitement aux Guppys

Le Guppy est un poisson omnivore. Comme évoqué plus haut, c’est un grand mangeur de larves de moustiques dans la nature, mais en aquariophilie, le guppy n’est pas très difficile. La plupart des nourritures du commerce sous forme de paillettes ou granulés de petite taille conviennent très bien.
Afin d’apporter une nourriture de qualité supérieure, utiliser de la nourriture congelée ou vivante comme des Daphnies, Artémias, Vers de vase ou encore Cyclops est une bonne solution. Un apport végétal pourra aussi se montrer bénéfique pour les aquariums non plantés. Des épinards en branche pochés ou encore des courgettes pourront leur être bénéfique.
Pour les jeunes alevins, on pourra donner des nauplies d’Artémias ou des nourritures spécifiques de petite taille pour les alevins.

Comme pour tous les poissons, les Guppys apprécieront que la nourriture soit variée au maximum. Ce qui permet de combler aisément tous les besoins nutritionnels du poisson et de le préserver de diverses maladie.

Sélection de nourriture pour Guppys

C. Les cohabitants du Guppy

Le Guppy est un poisson très sociable qui s’accordera avec la plupart des poissons. On veillera évidemment à ne pas l’intégrer avec de gros prédateurs sauf dans des aquariums disposants de très grands volumes. On évitera dans les petits volumes de le mettre avec des poissons combattants (Betta Splendens). Ces derniers pourraient les attaquer en raison de leur voile, en les confondant avec d’autres mâles combattants. Globalement, tous les poissons ayant tendance à mordre les nageoires sont à proscrire.
Les Guppys étant très prolifique, il faudra mettre plusieurs femelles à disposition du mâle afin d’éviter l’épuisement. Le ratio conseillé est généralement d’un mâle pour trois femelles. Cependant, les mâles s’entendent bien entre eux et il est tout à fait possible de maintenir plusieurs mâles dans le même aquarium.

Enfin, le Guppy est un poisson très vif, on évitera donc des cohabitants trop lents pour éviter toute concurrence alimentaire.


IV. Autres espèces proches du Guppy

Le Guppy n’a maintenant plus de secrets pour vous ! Mais sachez que le Poecilia Reticulata à plusieurs « cousins » que nous allons vous présenter brièvement.

Guppy Endler (Poecilia Wingei)

Aussi appelé « Guppy Sauvage » à tort, le Guppy Endler est l’un des cousins les plus proches physiquement du Guppy (Poecilia Reticulata). Le Guppy Endler est tout de même plus petit que le Guppy, que ce soit les mâles ou les femelles, entre 2 et 3cm environ. Le Poecilia Wingei est aussi simple à maintenir que le Reticulata mais, étant plus petit, on peut l’intégrer plus facilement dans des petits volumes d’environ 50 litres.

On le surnomme souvent Guppy Sauvage car ses couleurs et motifs se rapprochent plus des individus sauvages. Cependant le Guppy et le Guppy Endler sont deux espèces bien distinctes, même si elles peuvent se reproduire entre elles. Les jeunes obtenus de cette reproduction ne seront pas stériles.

Molly (Poecilia Sphenops)

Le Molly est un cousin du Guppy d’un tout autre gabarit. Si le Guppy mesure 3 à 4 cm, le Molly peut atteindre les 7 cm. Il faudra donc prévoir un aquarium de grand volume d’au moins 200 litres pour les maintenir correctement. Bien que les Guppys et Mollys ne se ressemblent pas beaucoup, ces deux espèces sont très proches ! Elles peuvent d’ailleurs s’hybrider, cependant on évitera de maintenir des Guppys avec des Mollys. L’hybridation mènera à de jeunes poissons stériles dans la plupart des cas et pouvant présenter diverses anomalies.

Molly Voile (Poecilia Velifera)

Le Molly Voile, souvent appelé simplement Velifera est aussi un poisson très populaire en aquariophilie et proche du Guppy ! Comme son nom l’indique, c’est une espèce proche du Molly (Poecilia Sphenops) avec des voiles plus développés. On le rencontre dans beaucoup d’aquariums d’eau douce … mais aussi d’eau de mer ! Ces poissons vivent à la base dans des milieux saumâtres et s’adaptent assez bien aux différents types d’eau. En aquariophilie marine et récifale, le Velifera est souvent implanté pour son appétit vorace en matières végétales ! En eau douce, une fois encore on évitera de le mettre avec des Guppys afin d’éviter une hybridation.

Platy (Xiphophorus Maculatus)

Enfin, un autre cousin un peu plus éloigné mais toujours aussi populaire chez les débutants est le Platy ! Ce poisson ne fait pas partie de la même famille que les Guppys (Poecilia) mais reste assez proche physiquement. De plus il est également ovovivipare, cependant l’hybridation entre le Platy et le Guppy ou Molly est impossible. Ce poisson très coloré est très populaire et possède une taille intermédiaire entre le Guppy et le Molly. L’hybridation n’étant pas possible, il pourra cohabiter sans problème avec le Guppy dans des aquariums de taille suffisante.

 

 

 


Vous en savez maintenant plus sur le Guppy et les bonnes pratiques à mettre en place afin de le maintenir dans les meilleurs conditions ! Si l’article vous a plu, n’hésitez pas à nous l’indiquer en commentaire et suivez-nous sur Facebook pour ne rien louper de nos nouveautés !

Enfin, pour en savoir encore plus sur le Guppy, consultez la fiche de notre partenaire.

2 Commentaires sur “L’aquarium idéal du Guppy !

  1. Miwinn says:

    Bonjour,

    J’ai acheter un betta il y a environ 2 semaine.
    Je lui aie procurer un aquarium de 2.5 Litres avec des roches grises dans le fond (je compte en acheter un plus gros bientôt), je lui donne de la nourriture environ 3 fois par jours pour garder ces couleurs (c’est ce qui est écrits sur l’emballage)
    Hier, j’ai acheter un chauffe-eau et un thermomètre que j’ai installé dans l’aquarium et quelques heures après mon betta à commencer à perdre ces couleurs pour devenir gris/blanc sur le ventre. De plus, je change l’eau environ au 2-4 jours vue que je nais pas encore de filtreur. Pensez vous que ça perte de couleur est du au stress d’ajout des nouveaux accessoires et que je change l’eau trop souvent? Ou as-t-il une maladie?

    Merci de me répondre, je suis vraiment stresser.

    • Materiel Aquatique says:

      Bonjour,

      Malheureusement, comme vous avez pu le voir dans l’article, il est primordial d’avoir un volume minimum pour bien maintenir un Betta Splendens.
      Il est courant que les animaleries vendent des volumes aussi petits tout en sachant qu’il y a presque aucune chance que le combattant puisse survivre dedans. Le grand minimum est un aquarium de 20 litres, sans quoi le Betta sera très stressé et il sera trop difficile de maintenir des paramètres d’eau stable et sans risques pour le poisson.

      Le premier point est donc de changer le volume. Ensuite trop de manipulations peuvent en effet stresser le Betta, même si le simple fait de déposer un chauffage ne devrait pas être dramatique.
      Le changement d’eau peut-être une grosse source de stresse pour le combattant, assurez-vous par exemple de changer de l’eau à la même température que celle de l’aquarium.

      Enfin, si la couleur gris/blanc apparait puis disparait, c’est lié au stresse purement. Cependant, si ces couleurs restent fixes, cela est très probablement lié à une maladie, sans photo malheureusement il est difficile de faire un diagnostic. Vous pouvez jeter un œil ici en attendant pour voir si cela correspond.

      Cordialement et ne perdez pas espoir 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.